Mars 2004

Vendredi 5 Mars 2004

101 - SEM DIABATE RENCONTRE

Dans la perspective de la redynamisation des échanges Commerciaux et Economiques entre le Mali et la Côte d'Ivoire, Son Excellence Monsieur DIABATE Aboubacar Siriki a entrepris, à partir du jeudi 4 mars 204, une série de visites de travail aux organismes de coopération du Mali. Dans ce cadre, il a commencé sa tournée par le Conseil Malien des Chargeurs.

L’Ambassadeur de Côte d’Ivoire au Mali a été accueilli chaleureusement au siège du Conseil Malien des Chargeurs (CMC) par le Président Amadou DJIGUE et ses plus proches collaborateurs.

Après les échanges de civilités, l'Ambassadeur de Côte d'Ivoire, appelé à donner les raisons de sa visite, a d'abord salué l'occasion qui lui est ainsi offerte de magnifier et de rendre hommage aux actions du Conseil Malien des chargeurs (CMC) et de son Président dans le renforcement des relations d'amitié et de coopération entre la Côte d'Ivoire et le Mali. Dans ce sens, l'ouverture puis la fluidité du corridor sur l'axe Bamako -Abidjan grâce à l'ingéniosité du CMC ont été relevées et appréciées par Son Excellence Monsieur DIABATE. Celui -ci a souhaité Par ailleurs une plus grande implication de cette structure dans la normalisation des échanges dès la fin définitive de la crise armée en Côte d’Ivoire. « L'Ambassade ne pourra que soutenir vos efforts louables pour la cause de l'amitié entre nos deux pays. Ayez recours à l’Ambassade de Côte d’Ivoire, utilisez-nous et ne nous cachez jamais les difficultés et autres entraves que vous rencontrez en territoire ivoirien, car c’est de cette seule façon que nous pourrons agir efficacement auprès des autorités compétentes en Côte d’Ivoire pour trouver la solution idoine à chaque problème », a-t-il conclu.

Le Président du CMC, Amadou GJIGUE, a plaidé pour sa part en faveur d'un meilleur traitement des opérateurs maliens au Port d'Abidjan. Car selon lui, tout compte fait, le Mali et la Côte d'Ivoire restent historiquement inséparables comme « les poumons d'un même corps ». Solennellement le CMC a exprimé à l'Ambassadeur sa disponibilité et sa détermination à aider la Côte d'Ivoire sur la voie irréversible de l'unification de son territoire et de la réconciliation nationale.

Un échange franc sans aucune langue de bois de plus d’une heure s’en est suivi qui a permis à chaque partie d’exprimer sa satisfaction à l’issue de la rencontre et souhaiter que s’instaure de façon périodique ce type d’échanges entre l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire et les opérateurs économiques maliens.

Avant de prendre congé de ses hôtes, Son Excellence Monsieur DIABATE a souligné à l'assistance que la Côte d'Ivoire reconnaissante saura en temps opportun honorer ses amis.